Ma violence & ma douceur.

“My body is my journal, and my tattoos are my story.”

—   Johnny Depp (via observando)

#7

Recevoir des cartes postales écrites avec amour, des photos souvenirs de nuits mouvementées, aller au ciné solo et faire du shopping toute seule, boire du thé à la menthe et manger des Kinder(s) sans culpabilisé. Trainer en jogging et fumer trop, manger à n’importe quelle heure, rentrer tard, découcher, boire un verre de bon vin.. Sourire aux inconnus dans la rue, prendre un verre en terrasse, écrire et dessiner. Porter des escarpins qui font mal aux pieds, mettre du rouge à lèvres tous les jours, traîner au lit, pleurer devant des films romantiques. Mieux vaux être seule que mal accompagnée comme on dit..

“I can barely conceive of a type of beauty in which there is no Melancholy.”

—   The Flowers of Evil, Charles Baudelaire

(Source : ardentadmirations, via ylnmn)

(Source : luxury-andfashion, via eau-chloree)

“Quand on me demande si j’ai quelqu’un dans ma vie, je réponds oui, un simple oui, calme et mystérieux, à la suite duquel on me pose tout un tas de questions que je n’écoute que d’une oreille distraite, car mes pensées sont déjà ailleurs, elles sont pour toi, sur toi, en toi, mais en mon for intérieur je pense non, non, c’est faux, je n’ai pas quelqu’un dans ma vie, c’est ma vie qui est dans quelqu’un.”

—   

(Source : passelacetcitation, via rockandroll-meeting)

(Source : safetypass, via alexcetera)